IE production, traitement, analyse de données et enquêtes quantitatives en sociologie – IRSTEA

Type de contrat : Contrat à durée déterminée
Durée du contrat : 15 mois
Date souhaitée de début de contrat : 01/02/2020
Rémunération brute mensuelle : 2033-2150 €

Voir l’offre sur le site IRSTEA : http://www.irstea.fr/nous-rejoindre/nos-offres-de-cdd/postuler-une-offre-de-cdd

Description du poste

Irstea, Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture, est engagé sur 4 Domaines Scientifiques Stratégiques (DSS) : la bioéconomie et l’économie circulaire, les risques, la gestion adaptation des ressources dans les territoires, la biodiversité. Bien inséré dans le paysage de la recherche française et européenne, il mène ses recherches en appui aux politiques publiques et en partenariat avec les industriels. Il emploie 1 200 personnes réparties sur 9 implantations en France. Certifié ISO 9001, il est labellisé Carnot et à ce titre, développe une relation forte avec les professionnels et plus généralement les milieux socioprofessionnels, il est également labellisé HR excellence in Research. A compter du 1er janvier 2020, Irstea poursuivra ses activités de recherche dans le cadre de son rapprochement avec l’Institut national de la recherche agronomique (Inra).

Le LESSEM est un laboratoire interdisciplinaire d’Irstea qui étudie le fonctionnement et la dynamique des socioécosystèmes, notamment en montagne. L’équipe BIOSES (environ 15 permanents) contribue à la connaissance et à l’amélioration des pratiques de gestion, de conservation et de restauration de la nature en mobilisant les concepts et les méthodes de plusieurs branches de l’écologie et de la sociologie.

Le poste proposé s’inscrit dans le projet COLLAB² financé par l’ANR (projet ANR-19-CE03-0002, 2019-2023). COLLAB² est un projet inter- et transdisciplinaire sur les collaborations dans les sciences de la durabilité. Il poursuit quatre objectifs : 1) élaborer une typologie des collaborations inter- et transdisciplinaires dans les sciences de la durabilité, sur la base de critères pertinents ; 2) retracer et analyser des trajectoires collaboratives ; 3) explorer les effets des collaborations, sur les connaissances produites, les actions mises en œuvre, et les trajectoires professionnelles des personnes impliquées ; 4) réaliser ces actions en lien étroit avec des chercheurs impliqués dans des projets collaboratifs et leurs partenaires. Il s’intéresse à trois dispositifs : les zones ateliers, les observatoires hommes-milieux et les réserves de biosphère. Il mobilise une méthode d’enquête mixte : 1) des techniques quantitatives (questionnaires et scientométrie), afin de dresser un panorama aussi complet que possible des collaborations dans les dispositifs étudiés ; 2) des techniques d’enquête qualitative (entretiens semi-directifs, observations, analyse documentaire), afin de produire une connaissance plus fine des collaborations, de leurs dynamiques et de leurs effets. Il est conduit par une équipe interdisciplinaire composée de six chercheurs et d’étudiant·es, à laquelle sont étroitement associés des binômes fortement impliqués dans les dispositifs étudiés.

Positionnement dans l’organigramme, liens hiérarchiques.
Le travail sera effectué au sein de l’équipe BIOSES du LESSEM, sous la direction d’Isabelle Arpin.
Objectifs et résultats attendus.
Il apportera une contribution méthodologique essentielle au projet. Il s’agira de contribuer à concevoir et à mettre en œuvre une méthode quantitative d’étude des collaborations, fondée sur des questionnaires nationaux et les outils scientométriques. Il pourra tirer parti d’une enquête antérieure plus limitée sur les collaborations, elle aussi fondée sur une technique d’enquête mixte.

Missions et activités principales :

Activités principales :

Questionnaires
-Contribution à la conception des questionnaires nationaux
-Administration synchrone des questionnaires dans les trois dispositifs étudiés
-Conception et organisation du corpus de données collectées
-Traitement des données collectées
– Participation à l’analyse des données

Scientométrie
-Collecte des données permettant de documenter les collaborations dans les trois dispositifs étudiés avec des méthodes scientométriques (publications, projets, participation à des manifestations scientifiques)
-Conception et organisation d’un corpus de données
-Traitement de ces données avec les méthodes scientométriques
-Participation à l’analyse des données

Contribution à la réflexion collective sur les méthodes d’enquête mixtes
Contribution au site internet du projet COLLAB²
Participation aux réunions du projet COLLAB²
Rédaction d’un rapport méthodologique
Relations internes et externes.

Le travail s’effectuera au sein de l’équipe BIOSES, en lien direct avec la coordinatrice du projet. Il nécessitera d’établir et de maintenir des liens étroits avec l’ensemble des partenaires du projet.

Déplacements : des déplacements en France sont à prévoir pour participer aux réunions du projet et pour collecter certaines données, en tant que de besoin.
Merci d’envoyer CV et lettre de motivation en précisant l’intitulé et la référence du poste à :

Courriel : isabelle.arpin_at_irstea.fr et florence.piaud-dalle_at_irstea.fr

Date limite de réception des candidatures : 30/11/2019