Offre de thèse MULITOUT – IFREMER Nantes

MULTITOUT : Concilier des objectifs de rendements durables des pêches avec des objectifs écosystémiques : points de référence multi-spécifiques de gestion des pêches et méthodes d’évaluation de scénarios de gestion multi-objectifs.

Résumé : 

La Politique Commune des Pêches d’un côté et la Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin de l’autre, imposent d’atteindre conjointement des rendements maximaux soutenables pour l’ensemble des espèces capturées et un bon état écologique de l’écosystème marin. Prenant en considération la multiplicité des usages marins et les occupations spatiales variables dans l’espace et dans le temps des ressources et des usages, la planification spatiale marine est un outil incontournable pour l’atteinte de ces objectifs. Pourtant, le système actuel de réglementation des pêches reste principalement basé sur une gestion monospécifique par TAC qui ne garantit pas d’atteindre conjointement tous ces objectifs dans un contexte de pêcherie mixte. Pour basculer de manière opérationnelle dans une approche de gestion écosystémique, il est nécessaire de développer des points de référence et des règles de contrôle des captures spatiales, saisonnières, plurispécifiques et pluriflottilles. L’objet de cette thèse est de 1) développer un cadre théorique de développement de ces points de référence plurispécifiques et de ces nouvelles HCR spatiales et saisonnières, 2) de le valider avec un modèle de simulation de pêcherie, 3) de le tester sur la pêcherie mixte démersale du golfe de Gascogne et 4) de l’exploiter pour simuler des scénarios de gestion.

Mots Clés : indicateurs multi-dimensionnels, optimisation multi-critères, points de référence, règles de gestion, scénarios, dynamique spatiale et saisonnière, pêche, golfe de Gascogne, ISIS-Fish

Profil de candidature souhaité : Master avec des compétences en modélisation, statistiques, optimisation, halieutique, écologie numérique

Merci d’adresser votre candidature à Stéphanie Mahévas (smahevas_at_ifremer.fr) et Sigrid Lehuta (slehuta@ifremer.fr).