Nucléaire, “faibles doses”, et production de l’ignorance / Nuclear, Low Doses, and the Making of Ignorance

Loading Map....

Date/Time
Date(s) - 09/11/2015 - 10/11/2015
All Day

Location
Institut des Systèmes Complexes Paris Île-de-France

Categories


Nous souhaitons, dans ce séminaire, concentrer notre intérêt sur la nature, la place et le rôle de l’information et du savoir dans la société nucléaire. Il s’agit de contribuer à mettre au jour l’articulation critique entre la production de connaissance et la protection humaine. Le désastre nucléaire de Fukushima constitue un cas d’école en la matière, particulièrement en ce qui concerne le débat sur les effets sanitaires du rayonnement ionisant dit à « faible dose ».

Que savons-nous de la manière dont le rayonnement provoque le cancer et d’autres maladies ? Que savons-nous concernant l’existence ou la non existence d’un seuil en matière d’exposition au rayonnement et quant aux conséquences de cette exposition sur les cancers et les autres maladies ?

Il s’agit donc, dans le séminaire ici proposé, à travers la manière dont la controverse sur les « faibles doses » de rayonnement est réactivée dans le contexte de l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, de mettre au jour les processus de production de l’ignorance concernant le nucléaire, en utilisant les outils conceptuels de l’agnotologie, c’est-à-dire l’analyse de « l’ignorance produite » volontairement par le secret et la désinformation, question épistémologique largement discutée depuis quelques années.

La réflexion portant sur la soustraction des réalités du nucléaire, ici les effets sanitaires des « faibles doses », à la connaissance publique, et sur l’impact d’une telle soustraction sur une nouvelle définition insécuritaire de la connaissance, constitue l’orientation épistémologique de ce séminaire.

Inscription
thierry.ribault@univ-lille1.fr

 

 

programme

9h30
Accueil
10h00-10h30
Introduction – Nucléaire : « l’ignorance c’est la force ».
Thierry RIBAULT, Chercheur, CNRS-CLERSE-Université de Lille 1
10h30-11h30
Rayonnements ionisants à « faible dose » : quel est le problème et comment l’ignorance est-elle générée ?
Keith BAVERSTOCK, radiobiologiste, ex-directeur du Radiation Protection Programme du World Health Organisation’s
Regional Office for Europe ; chercheur à la Faculty of Natural and Environmental Sciences, University of Eastern Finland,
Finlande.
11h30-11h45
Pause
11h45-12h30
Discussion
12h30-13h30
Déjeuner
13h30-14h30
Radioactivité, amiante, plomb : une histoire de l’incertitude indéfiniment reconduite.
Annie THÉBAUD-MONY, sociologue, Directrice de recherche honoraire INSERM, chercheur au Groupement d’intérêt scientifique
sur les cancers d’origine professionnelle (GISCOP 93), IRIS / Université Paris XIII, Bobigny, France.
14h30-15h15
Discussion
15h15-15h30
Pause
15h30-16h30
Une épidémie de cancer de la thyroïde à Fukushima.
Toshihide TSUDA, épidémiologiste, Professeur d’épidémiologie environnementale, Department of Human Ecology, Graduate
School of Environmental and Life Science, Université de Okayama, Japon.
16h30-17h15
Discutant
Dillwyn WILLIAMS, Professeur émérite d’histopathologie à l’Université de Cambridge ; Senior Research Associate, Department
of Public Health, Université de Cambridge, Royaume Uni.
17h15-18h15
Discussion
18h15-18h30
Conclusion
Modérateurs et reponsables :
Cécile ASANUMA-BRICE
Chercheur associée, CNRS-CLERSE-Université de Lille 1, Maison franco-japonaise, Tokyo
Anne GONON
Professeur, The Graduate School of Global Studies, Doshisha University, Kyoto
Thierry RIBAULT
Chercheur, CNRS-CLERSE-Université de Lille 1
Traduction simultanée en français, en anglais et en japonais
同時通訳付き/English Simultaneous Translation

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply