Discussion autour de la modélisation de cellules en interactions

Loading Map....

Date/Time
Date(s) - 07/11/2016
5:00 pm - 7:00 pm

Location
Institut des Systèmes Complexes Paris Île-de-France

Categories


 

Description

Modéliser des systèmes de cellules est un besoin commun en biologie et pour lequel il n’y pas de méthode standard. Dans ce séminaire, nous présenterons deux approches de ce problème. Nous discuterons en particulier l’interaction entre modélisateurs et biologistes, et l’articulation entre modèles et phénomènes biologiques.

Hugues Bersini (Université libre de Bruxelles): Présentation et démonstration du logiciel CEBIXML pour la simulation de systèmes cellulaires biologiques.

Hughes Bersini est directeur du laboratoire d’Intelligence Artificielle, IRIDIA, de l’Université Libre de Bruxelles. Il est professeur d’informatique à la Faculté Polytechnique et à l’Ecole de Commerce Solvay de cette même université. Spécialiste en bioinformatique, sciences cognitives, systèmes complexes et intelligence artificielle, il est l’auteur de plus de deux cents publications scientifiques et de dix ouvrages consacrés à la compréhension et maîtrise des systèmes complexes, dont trois mêlant informatique et sociologie: “Qu’est-ce-que l’émergence”, “Haro sur la compétition” et “Quand l’informatique réinvente la sociologie”.

Maël Montévil (MSC, Université Paris Diderot et IHPST): Modélisation de l’organogénèse mammaire à partir de principes biologiques premiers: les cellules et leurs contraintes physiques.

Maël est actuellement en postdoctorat au MSC, Paris Diderot, avec un financement du Labex “Who AM I?”. Précédemment, il a fait un postdocorat à l’IHPST, Paris 1 Panthéon-Sorbonne et un postoctorat à Tufts University, au dept. of Anatomy and cell biology, dans le laboratoire d’Ana Soto et Carlos Sonnenschein. Il a effectué sa thèse sous la direction de Giuseppe Longo au LIENS, à l’École Normale Supérieure et à l’école doctorale Frontières du vivant, à Paris V, Descartes.Sa thèse, Temps biologique et transitions critiques étendues : vers une objectivation de l’état vivant de la matière, a été effectuée sous la direction de Giuseppe Longo et officieusement Francis Bailly, décédé en 2009 et à qui notre travail doit énormément.

Ces présentations seront suivies d’une discussion en présence des biologistes Véronique Thomas-Vaslin et Ana Soto.

S’inscrire

Event registration
If your affiliation is not already in the suggestions, just write yours.
Please enter your email. It will used to broadcast any changes regarding this event.
Checkboxes
Sending