BOTANICA / LUMIÈRE DIFFRACTÉE

Ralph Samuel Grossmann

Ralph Samuel Grossmann, artiste et botaniste averti, a conçu l’inventaire systématique des plantes à fleurs d’une friche située sur l’ancien tracé du mur de Berlin, un selon un protocole inspiré de la nouvelle botanique où phénotype et génétique redéfinissent la phylogénétique. La représentation de la flore, entre macro et microscopie fictionnelle déconstruit et poétise l’objectivité sérielle du protocole scientifique.

Construite sur un double protocole opératoire – une classification botanique et
un repérage topographique des lieux, la série photographique construit un corpus objectif. L’artiste “en botaniste” arpente la friche pour en relever les constituants. Pourtant le dispositif de prise de vue, situé dans l’esprit de la photographie d’identité, révèle en plus du phénotype de la plante, son architecture forale et un échantillon coloré issue de la diffraction lumineuse sur les pétales et les feuilles. Le jeu entre vision macro et microscopique de la fleur souligne la limite de l’objectivité. La science est interrogée par l’art, le protocole scientifique est détourné vers son double pictural. La série se joue ainsi des frontières pour donner à reconsidérer des plantes anonymes sous le double regard de l’objectivité et de l’interprétation sensorielle.

Développée à Berlin entre 2010 et 2011, la série Botanica/Lumière Diffractée est exposée à Berlin en 2010 à la Fondation Alfred Ehrhardt, puis à Paris en 2012 par la Galerie Nathalie Béreau (Salon Cutlog). Cette série fut également présentée lors de la saison 2014 de la Programmation Culturelle du Domaine de Chaumont-sur-Loire, constituant pour l’artiste sa seconde invitation par cette institution.

Mauve (Malva officinalis) I+D, diptyque de C-Print, Ralph Samuel Grossmann, 2012, © adagp, Paris, 2019
Kappelle-Ufer, En regardant vers le Sud (Diffraction), C-Print, Ralph Samuel Grossmann, 2012, © adagp, Paris, 2019
EXPO

SHAKERSPACE
14H-22H

Ralph Samuel Grossmann est un plasticien photographe contemporain français. Après des études aux États-Unis, il a vécu à Paris puis Berlin et vit actuellement à Paris.

De logique sérielle, ses œuvres sont consacrées au paysage et à sa représentation. Abordant ce thème par la photographie, la sculpture ou le dessin, il privilégie les dispositifs d’observation qui sont détournés de leur pure logique scientifique et intègrent une réflexion sur l’impact de la science dans notre perception de la nature.