Personnifier les réseaux sociaux à l’ère de la désinformation

Map Unavailable

Date/Time
Date(s) - 09/04/2021
3:00 pm - 4:00 pm

Categories No Categories


Personnifier les réseaux sociaux à l’ère de la désinformation

David Chavalarias

Intervention dans le séminaire Systèmes complexes en sciences sociales organisé par Henri Berestycki et Jean-Pierre Nadal à l’EHESS.

Séminaire en distanciel, participation libre sur inscription : s’inscrire sur Listsem, ceci pour chaque séance (pour choisir directement le bon séminaire sur Listsem, mettre : UE 357 (avec un espace entre UE et 357).

Résumé :

Les espaces numériques sont de plus en plus présents et influents lorsque l’on s’intéresse au fonctionnement de nos sociétés, au point que ce qui s’y passe ne peut plus être ignoré lorsqu’il s’agit de comprendre leur évolution. De la politique aux débats sur le réchauffement climatique, en passant par les débats sur la vaccination, ce qui se passe en ligne, et en particulier sur les réseaux sociaux, a de plus en plus d’influence sur ce qui se passe hors ligne.

Cette virtualisation des interactions sociale apporte autant de nouvelles questions de recherches qu’elle constitue des enjeux majeurs pour nos démocraties. D’un côté, nous n’avons jamais eu autant de données sur les systèmes sociaux, ce qui devrait être propice à une meilleure maîtrise conceptuelle et coordination collective plus efficace. De l’autre, l’accélération de l’information, l’amplification des phénomènes de désinformation et mésinformation, ainsi que la multiplication des ingérences numériques entre pays concurrents nous donne l’impression d’un dérèglement de nos démocraties, victimes de fragmentation et de polarisation.

 

Nous illustrerons ces phénomènes sur des cas concrets tels que l’ingérence étrangère lors de l’élection présidentielle de 2017, l’apparente polarisation du débat autour du réchauffement climatique ou la polémique autour de l’usage du terme « islamo-gauchisme ».

Nous montrerons ensuite comment le développement de macroscopes sociaux peut apporter la réflexivité sociale nécessaire à la ré-identification de formes d’expression collectives. La re-contextualisation des échanges par ces formes d’expression collectives permet de redonner un sens aux interactions sociales virtuelles et pose des repères pour des débats démocratiques plus informés et plus sereins.

 

Twittosphère politique 2021