La vérité à l’heure des fake news

Map Unavailable

Date/Time
Date(s) - 23/11/2019
2:30 pm - 4:00 pm

Location
Cinéma la Renaissance

Categories No Categories


Les Mystères du XXIs

Intervention dans la table ronde  Médias, infos, infox, réseaux sociaux, théories du complot…

Lieu : Saint-Tropez

Samedi 23 novembre 14h30-16h – Table ronde : Médias, infos, infox, réseaux sociaux, théories du complot…
« Dans un pays qui n’a pas d’éducation nationale, c’est Hollywood qui écrit le récit national (les Noirs dans le cinéma muet, les Indiens sanguinaires, les « Jaunes »…). Avec Internet, l’apparition des fake news est un syndrome de ce siècle. Faut-il s’en inquiéter ? De même, la rumeur, très fréquente à toutes les époques, n’a pas disparu avec les réseaux sociaux qui s’accompagnent d’une méfiance croissante envers les médias. »

Voir le programme complet

Présentation

Pendant des millénaires, rumeur, croyance et savoir ne faisaient qu’un et étaient véhiculés par le bouche à oreille lors du déplacement des populations. La science se limitait à un discours de philosophie naturelle qui décrivait le monde souvent basé sur l’intuition, faute de preuves scientifiques. La Terre était au centre de l’univers et qui prétendait le contraire pouvait subir les foudres de l’Inquisition. Très lentement, la science a progressé et le savoir s’est diffusé par l’écrit et le livre. La science fut de moins en moins contestée car argumenté sur des faits et des observations, et ceux qui la contestaient étaient isolés. Elle a permis la technologie (machine à vapeur, moteur à explosion, …) synonyme de progrès, de croissance économique et de nouvelles richesses jusqu’à son apogée avec la révolution industrielle.
Aujourd’hui le doute et la contestation sont de retour.

Nier l’évidence pour semer le doute est la démarche de ceux qui affirment que l’homme n’a jamais marché sur la Lune, une démarche similaire de celle de l’industrie du tabac afin de douter sur sa dangerosité. Le réchauffement climatique est fortement contesté dans certains milieux, notamment au sein même du Congrès américain. Plus récemment, la communauté des « platistes » affirme que la Terre n’est pas ronde mais plate, alors même que Foucault a prouvé que la Terre tourne avec un pendule au Panthéon, et que la rotondité de la Terre est observée tous les jours depuis l’espace. La toile globale permet à ces (petites) communautés de se rassembler entre croyants et de se faire connaître alors qu’ils ne sont qu’une poignée d’individus actifs dont le but est de faire du prosélytisme.
Le concept de post-vérité est apparu afin de définir le phénomène. Le dictionnaire d’Oxford l’a consacré mot de l’année en 2016. Celle-ci fait plus appel aux émotions et aux opinions personnelles qu’aux faits objectifs. Parallèlement, les Fake news deviennent un phénomène de société et de nombreux médias y consacrent des rubriques afin d’expliquer que telle information est fausse ou telle photo un montage. Par ailleurs, de tout temps au plus haut niveau des Etats, la vérité est souvent arrangée pour … raison d’Etat. Dans les états totalitaires, la propagande a toujours été utilisée pour « éduquer » le peuple.

On le voit le sujet est vaste et complexe. Aujourd’hui 1 + 1 fait toujours 2 mais qu’en sera-t-il demain ?
Merci aux intervenants d’avoir accepté de nous éclairer lors de ces Mystères du XXIe siècle, de démêler le vrai du faux, partout où le doute s’installe de façon pernicieuse.

Francis Rocard, conseiller scientifique des Mystères

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *