Les formes de l’intelligence collective

Loading Map....

Date/Time
Date(s) - 07/09/2017
10:00 am

Location
Collège de France

Categories No Categories


Le Rêve des Formes – colloque multidisciplinaire Arts, Science et Cie.

David Chavalarias : Les formes de l’intelligence collective

Résumé

Chacun a déjà vu à l’œuvre les colonies de fourmis qui trouvent le pot de confiture le plus proche et s’y rendent en suivant un chemin qui semble bien balisé. Pour cela, elles se coordonnent via des phéromones déposées au sol lorsqu’elles se déplacent. La fourmilière est l’une des premières formes d’intelligence collective étudiée scientifiquement (Bonabeau et al 1999). Elle même, en tant que « super-organisme », génère des formes, comme par exemple les chemins empruntés par les fourmis qui la composent.

Le concept d’intelligence collective est ainsi étroitement lié à la notion de stigmergie, phénomène de coordination décentralisée d’un ensemble d’individus via des traces laissées dans l’environnement.

L’humanité utilise des procédés stigmergiques depuis des millénaires. Mais ces procédés acquièrent une place centrale dans l’évolution de notre culture depuis l’avènement du web et des nouvelles technologies. De nos jours, chacun peut laisser des traces visibles par l’humanité toute entière (billets de blogs, articles, commentaires, notes, likes, etc.) qui sont susceptibles d’influencer le comportement d’un grand nombre de congénères, où qu’ils soient du notre planète.

Quelles formes d’intelligence collective émergent du fait de ce changement inédit d’échelle ? Quelles traces laissent-elles dans nos environnements numériques et naturels ? Comment peut-on les représenter ?

L’intuition que cette forme d’expression collective doit être traitée comme un organisme à part entière nous a amené à la question des modalités d’interaction avec cet organisme. Nous présenterons quelques méthodes pour appréhender les formes qu’elle génère et exposerons les principes utilisés dans l’installation Stalagmèmes pour les rendre perceptibles.

Ressources complémentaires :

  • Le site de Stalagmèmes (pas par force mais en tombant souvent), David Chavalarias, Jonatahn Pêpe, Thibaut Rostagnat, installation présentée à l’exposition Le Rêve des Formes, Palais de Tokyo : http://stalagmemes.org
  • Bonabeau, E., Dorigo, M., Theraulaz, G., 1999. Swarm intelligence: from natural to artificial isystems. Oxford University Press, New York.
0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *