QUASIMIRE

Charles Fosseprez

Quasimire est un dispositif qui combine les nouveaux progrès de l’informatique, des mathématiques et de l’apprentissage machine pour permettre aux chercheurs d’interagir avec des bactéries photosensibles afin de mieux comprendre les dynamiques de population de ces petits écosystèmes.

Ce dispositif à été crée à des fins de recherche, mais trouve des applications dans la médiation, et la création : en effet, Quasimire interagit avec les bactérie grâce à leur photosensibilité, en les “perturbant” avec la lumière. Charles Fosseprez, chercheur au CRI-Paris, à imaginé pour ARTEX un atelier où vous pourrez réaliser votre portrait avec des bactéries!

“Avec Quasimire, notre but est de créer un hybride, entre la machine et les microbes, puisque chacun “apprend” l’un de l’autre. La mise en œuvre d’algorithmes d’apprentissage machine et l’adaptation permettent à la machine de mémoriser et d’apprendre de l’interaction. Les écosystèmes  quant à eux, répondent à des contraintes externes, allant jusqu’à anticiper les changements, au niveau individuel et de la population, la limite philosophique et physique entre individuel et collectif n’est pas triviale. L’outil que nous avons développé permet de recueillir des données pour des individus et des populations de petite taille, avec une composante de perturbation dynamique, et offre ainsi un terrain de jeu parfait pour expérimenter ce spectre d’évolution.”

ATELIER

ESPACE CAUSALITY
18H-21H

Charles Fosseprez termine actuellement un projet de doctorat d’une durée de trois ans sur les propriétés d’émergence dans les écosystèmes microbiens. Après quelques années passées à voyager à travers le monde en tant qu’assistante de recherche, il poursuit son projet scientifique au CRI-Paris sur la complexité des systèmes vivants, avec un intérêt particulier pour la symbiose.