Articles

Développement d’un modèle à base d’agents pour l’analyse de données expérimentales acquises au synchrotron Soleil et au réacteur Orphée du CEA (imagerie de fluorescence UV, spectroscopie SAXS et SANS)

Contexte

Ce stage de recherche se déroulera dans le cadre d’une collaboration entre l’INRAE, le CEA- LLB et le synchrotron Soleil, concernant la compréhension de l’influence de la structure des aliments sur leur cinétique de digestion.

De nombreuses maladies de plus en plus fréquentes, en particulier pour les populations fragiles (les plus pauvres, les plus jeunes et les âgés), sont liées à la nutrition : diabète, obésité, pathologies cardiovasculaires. L’approche classique considère les compositions des aliments en termes de nutriments (hydrates de carbones, protéines, lipides) et de micro-nutriments (vitamines, polyphénols, par exemple) et la façon dont ils sont fractionnés sous l’action des enzymes pour délivrer les quantités adéquates au corps. Des travaux récents considèrent la digestion comme un processus beaucoup plus complexe, en particulier au regard de la cinétique de délivrance des nutriments le long du tube digestif (la plus connue étant celle du glucose) et de la structure. Les effets de la structure de l’aliment ont par ailleurs été récemment mis en évidence de façon expérimentale sur plusieurs types d’aliments (produits laitiers, viande, hydrates de carbone). Mieux comprendre et modéliser l’impact de la structure de l’aliment sur la digestion est une question importante, qui pourra avoir des répercussions variées dans le domaine de la nutrition (meilleure prise en charge de certaines pathologies, design d’aliments adaptés) ou de la pharmacodynamique.

La question de recherche posée est celle de caractériser l’effet, sur la cinétique de digestion de protéines, de la matrice, ici un gel, qu’elles peuvent former d’elles-mêmes ou dans lequel elles seraient incluses. La structure – et donc l’évolution sous digestion – est très différente pour des gels laitiers où la brique élémentaire est l’amas de caséines (micelles), dont nous avons complété l’étude, et pour des gels formés par des protéines individuelles de colza (objet de cette étude).

Buts du stage

Ce stage a pour but d’élaborer une modélisation multi-échelle sur les données acquises sur les lignes DISCO (imagerie microscopique UV) et SWING (spectroscopie diffraction X, SAXS) du synchrotron Soleil, et PAXY (spectroscopie diffraction neutrons, SANS) du réacteur Orphée du CEA. Nous commencerons par un modèle multi-agents de réaction-diffusion (référence

Azimi et al, ci-dessous), afin de mettre en rapport les mesures aux deux échelles concernées par les techniques précédentes (macro et nano).

L’imagerie DISCO (https://www.synchrotron-soleil.fr/fr/lignes-de-lumiere/disco) fournit des informations à des échelles entre 20 et 300 microns, elle a permis de visualiser séparément les effets d’HCl, et des enzymes (pepsine, bile, pancréatine) sur les protéines et le gras, et de suivre les cinétiques (de quelques minutes à plusieurs heures) de progression de la pepsine et la dissolution progressive de la forme et de la structure interne de morceaux de gels.

La diffraction X ou neutrons donne accès à des échelles plus fines (2-100 nanomètres), les données se présentent sous forme de spectres de diffraction (voir par exemple http://www.ustverre.fr/site/ustv/Oleron2013/Levelut.pdf)

La diffraction X aux petits angles (SAXS) a permis de suivre l’action de l’enzyme gastrique sur la ligne SWING (https://www.synchrotron-soleil.fr/fr/lignes-de-lumiere/swing)

  • sur des gels laitiers avec deux effets: a) une forte modification des spectres (décroissance aux petits qs), traduisant la destruction progressive des micelles de caséine b) et un changement clair de profil correspondant à l’apparition d’entités plus petites (mini-micelles),
  • sur des gels de protéines de colza.
    La diffraction de neutrons aux petits angles (SANS)
  • sur les gels laitiers par mélange H2O/D2O, nous avons pu visualiser ou éteindre séparément le signal des protéines et des lipides (non deutériés et aussi deutériés), et réussir de premiers suivis incluant la digestion intestinale. Les temps de comptage sur la ligne PAXY, assez courts, permettent un suivi cinétique. Ceci n’est pas directement possible sur une autre ligne comme TPA, mais le signal est suffisamment intense pour voir, en différé, l’évolution des gouttelettes lipidiques.
  • sur certains gels de colza (digestion gastrique et intestinale).Le modèle à base d’agents visé a pour but de lier les informations expérimentales captées à ces deux échelles, en considérant la confrontation de deux (ou plus) populations d’agents, les enzymes et les protéines ou groupes de protéines, ainsi qu’un substrat. Les spectres de diffraction, par le biais de fitting de modèles connus (sphères, agrégées ou non, polydisperses ou non), nous renseignent sur les tailles d’objets en présence et leur évolution au cours du temps,

tandis que les images de fluorescence fournissent des informations sur la géométrie et la cinétique de diffusion. Ces données permettront d’apprendre différents paramètres du modèle, et d’en confronter la simulation (images, profils de tailles de populations, de dispersions, etc.) aux données expérimentales (ensembles d’apprentissage / de test).

Prérequis
• Bonnes compétences en programmation (python, matlab).
• Connaissances en apprentissage, IA, optimisation, modèles à base d’agents.
• Un intérêt pour les sciences expérimentales, la physico-chimie et la biologie.

Le stage pourra éventuellement déboucher sur une thèse sur la même thématique.

Lieu de travail
ISC-PIF (Paris 13ème) et/ou CEA-LLB (Saclay)

Encadrement
Evelyne Lutton, INRAE, UMR MIA-Paris (http://evelyne-lutton.fr) François Boué, LLB-CEA (http://francois-boue.monsite-orange.fr)

Pour candidater
Envoyez CV, relevés de notes de Master et lettre de motivation à Evelyne.Lutton@inrae.fr et Francois.Boue@cea.fr

Quelques références
• Monitoring food structure during digestion using small-angle scattering and imaging techniques J Pasquier, A Brûlet, A Boire, F Jamme, J Perez, T Bizien, E Lutton, …
Colloids and Surfaces A: Physicochemical and Engineering Aspects 570, 96-106 https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02561464/document
• Exploring the breakdown of dairy protein gels during in vitro gastric digestion using time-lapse synchrotron deep-UV fluorescence microscopy
J Floury, T Bianchi, J Thévenot, D Dupont, F Jamme, E Lutton, Maud Panouillé, François Boué, Steven Le Feunteun, Food Chemistry 239, 898-910, 2018
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01580650/
• Interactive Machine Learning for Applications in Food Science
A Tonda, N Boukhelifa, T Chabin, M Barnabé, B Génot, E Lutton, N Perrot Human and Machine Learning, 459-477, 2018 https://hal.inrae.fr/hal-02791245
• Evaluation of Interactive Machine Learning Systems N Boukhelifa, A Bezerianos, E Lutton
Human and Machine Learning, 341-360, 2018 https://arxiv.org/abs/1801.07964
• Exploring the diffusion of pepsin and hydrolysis kinetics of dairy protein gels during simulated gastric digestion using advanced microscopic techniques.
J Floury, J Thevenot, D Dupont, F Jamme, E Lutton, M Panouille, F Boue, S Le Feunteun Food Structures, Digestion & Health International Conference, 2017 https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01651304/
• Evolution of food gel structures during simulated gastro-intestinal digestion using Small Angle Scattering at SOLEIL synchrotron, E Lutton, J Thevenot, S Le Feunteun, J Floury, M Panouille, D Dupont, Pierre Roblin, François Boue International Conference on Food Digestion, 2017, https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01581553/
• Accounting for Diffusion in Agent Based Models of Reaction-Diffusion Systems with Application to Cytoskeletal Diffusion Mohammad Azimi, Yousef Jamali, Mohammad R. K. Mofrad, PLoS ONE 6(9): e25306. doi:10.1371/journal.pone.0025306 http://biomechanics.berkeley.edu/wpcontent/uploads/papers/Azimi%202011%20PLoSOne.pdf

Vincent Verbavatz, ingénieur des ponts, des eaux et des forêts, mène ses travaux de doctorat en résidence à l’ISC-PIF.  Son projet de thèse a pour objectif de comprendre et de modéliser les phénomènes urbains avec une approche en physique statistique : à travers la physique non-linéaire, le calcul stochastique ou encore la théorie des graphes, c’est une nouvelle façon d’appréhender la science des villes qu’il essaie de mettre en œuvre.

Dans un papier co-rédigé avec Marc Barthélémy et publié récemment dans Nature, The growth equation of cities, il propose un nouveau modèle théorique pour comprendre l’organisation hiérarchique de la population des villes et l’occurrence statistique des mégapoles.

Les deux chercheurs de l’IPHT présentent dans cette publication une équation stochastique pour modéliser la croissance démographique dans les villes, construite à partir d’une analyse empirique d’ensembles de données récents (pour le Canada, la France, le Royaume-Uni et les États-Unis). Ce modèle révèle à quel point les chocs migratoires interurbains rares mais importants dominent la croissance des villes, soulignant ainsi l’importance d’événements rares dans l’évolution des systèmes complexes et, à un niveau plus pratique, dans l’urbanisme.


Référence
Verbavatz, V., Barthelemy, M. The growth equation of citiesNature 587397–401 (2020).


Contact

Vincent Verbavatz
Doctorant à l’Institut de Physique Théorique (IPhT, CEA)
vincent.verbavatz@ipht.fr

Marc Barthélémy
Directeur de recherche à l’Institut de Physique Théorique (IPhT, CEA)
marc.barthelemy@cea.fr

eX Modelo – 2 ème édition – est une école de recherche sur l’exploration des modèles de simulation (analyse de sensibilité, calibration, validation, etc.) qui se tiendra du 25 au 29 mai 2020 dans un cadre champêtre à 1h de Paris.

Cette école thématique s’adresse aux masters, doctorant·e·s, ingénieur·e·s, chercheur·euse·s académiques et entreprises qui s’intéressent à la modélisation, quel que soit leur domaine scientifique. L’objectif est d’apprendre aux participant·e·s à devenir autonomes dans l’exploration de leurs modèles, dans un contexte convivial.

Les cours, TP et retours d’expériences seront animés par un réseau de chercheur·euse·s qui ont une expertise reconnue dans ces pratiques transdisciplinaires.

Pendant cette semaine de formation, vous découvrirez pas à pas des méthodes avancées pour l’exploration des modèles, vous recevrez un enseignement théorique et vous participerez à des ateliers pratiques en groupe portant sur des cas d’étude adaptés.

La plateforme OpenMOLE (https://openmole.org), spécialement dédiée à l’exploration de modèles numériques, sera utilisée tout au long de la semaine pour faciliter la compréhension et la mise en œuvre des cas pratiques.

À vos agendas!

  • Soumission des candidatures avant le : 15 Janvier 2020
  • Sélections des dossiers : 5 Février 2020
  • Paiement avant le : 28 Février 2020
  • Participation à l’école d’été : du 25 au 29 Mai 2020

L’ensemble des informations est disponible sur le site https://exmodelo.org/

Pour toute demande d’information vous pouvez nous envoyer un mail à school@exmodelo.org.

À très bientôt !
L’équipe d’organisation

PS: Pour les curieux, une école thématique baptisée eX Modelo suggère d’aller au-delà du modèle.

Évènements

Aucune page ne correspond à votre recherche

Désolé, aucun article ne correspond à votre recherche

Items de Portfolio